User-agent: Mediapartners-Google* Disallow: RESEAU MAFIEUX ASSOCIES AVEC DES MAGISTRATS CORROMPUS Dénonciation et plainte

Accueil Les faux d'avocats : ailleurs aussi
Depuis ces évènements M. MORREAU Gilles a déménagé à CARPENTRAS dans le Vaucluse (84) en prenant la succession et les n° de téléphone et fax de Me MACARY GUY - décédé (http://fr.metapedia.org/wiki/Guy_Macary : Guy Macary 24 février 1930 à Oran est un avocat et cadre du mouvement national français.
Né dans une famille pied-noire juive, il fait des études de droit à Oran, et devient avocat en Algérie française. Pendant la guerre d'Algérie, il s'engage dans un commando de parachutistes de 1954 à 1958, où il fait la connaissance de Jean-Marie Le Pen, puis rejoint l'OAS... Il a rejoint le Front national de Carpentras en 1983...)

La dénonciation d'un réseau mafieux de : magistrats, ex-policiers, avocats, avoués, notaire, experts... Les magistrats à l'audience du 3 JUILLET 2008 (suite du 7/02/08) vont-ils se rendre complices ? Verdict 25/09/08 !

Un tribunal qui fonctionne comme les sections spéciales sous Pétain en 1941. Un culot monstre ! Un lamentable règlement de compte d'avocats par confrère interposé :
15 jours après les coups
de CWIKOWSKI du 4 avril 2006, la déposition d'un faux témoin adverse MOREAU Gilles avocat est rajoutée par le juge PRADIER Jean-Pierre pour palier aux incohérences des dépositions des deux autres faux témoins sollicités dans la précipitation.
Avant de déposer, cet avocat parjure a attendu d'avoir la certitude qu'aucune photo ne montre les présents sur le parvis du Palais de justice, et que, les vidéos de la sécurité soient déclarées inexploitables.
Le 3 juillet 2008, cet avocat a confirmé sa déposition mais a caché qu'il avait été dans le même cabinet que NAFIR-GOUILLON Stéphane postulant comme magistrat.
Or ce dernier est dénoncé sur mes sites depuis 2003, pour avoir été mon avocat défaillant désigné par DREYFUS Denis bâtonnier. Il devait m'aider au pénal pour ma plainte contre BOTTA-AUBERT. Au premier contact, il m'a reçu en m'annonçant : " je suis désigné mais ne comptez pas sur mon aide" !

Qui a sollicité cette fausse déposition ? Des magistrats corrompus dénoncés ? Des confrères avocats ? ...

La plainte scannée ci-dessous pour ce lien parmi 500 avocats de GRENOBLE (texte recopié plus bas)

René FORNEY , 4 chemin Montrigaud, 38000 Grenoble, Tél. : 06 13 84 59 96

Grenoble, le lundi 7 Juillet 2008

Objet : Plainte à enregistrer par M Le Procureur.

A Madame VALDES-BOULOUQUE Martine , Procureur Général de Grenoble (Déposé au Palais)
A Monsieur Jean-Philippe, Procureur de la République (Déposé au Greffe du Parquet au Palais)
A Monsieur CHAUVIN Jean-Yves, à Mmes BRUN Catherine et SIMOND Françoise ( Déposé au Greffe Correctionnel au Palais)
Palais de Justice, pl. Firmin Gautier, BP 100, 38 019 Grenoble cedex 1

Mesdames, Messieurs les juges,

A l'audience du 3 juillet 2008, en appel correctionnel, des faits extrêmement graves ont été exposés puisqu'il s'agit de dérives de policiers, de magistrats et d'avocats.

J'apporte une information capitale supplémentaire sur le témoin et parjure, l'avocat Me Gilles MOREAU.

Celui-ci a déclaré sous serment n'avoir aucun lien d'intérêt avec les parties, ni être à leur service, or, je porte à votre connaissance que Me MOREAU a été en 2002 à la même adresse professionnelle que Me Nafir GOUILLON au 2 Bd Agutte-Sambat à Grenoble.

Or Me Nafir GOUILLON, avocat, a entravé ma procédure contre Me BOTTA-AUBERT déboutée par le tribunal pour ses attaques à mon encontre malgré qu'elle soit dénoncée sur mes sites depuis cinq ans par les mots « avocate corrompue ».

Mes griefs à l'encontre de Me Nafir GOUILLON sont aussi publiés depuis cinq ans sans que celui-ci les ait contestés, et étrangement l'avocat Me MOREAU à la même adresse dépose un faux témoignage à mon encontre et à l'encontre de la personne qui m'a porté secours.

Me Nafir GOUILLON est aussi dénoncé dans mes dernières conclussions du 10 octobre 2007, page 12, et débattues à cette audience du 3 juillet 2008.

J'ajouterai que ce MOREAU Gilles qui a déposé 15 JOURS après les faits en faveur d'un commissaire de police révoqué, condamné pour faux en écriture privée et corruption active, a attendu de savoir qu'aucune photo de l'agression de CWIKOWSKI sur le parvis de Palais de justice ne pouvait être exploitable malgré la présence de caméras de surveillance sur le parvis du Palais de justice.

De plus, Me Nafir GOUILLON est actuellement postulant au poste de magistrat. L'école de la magistrature jugera de la probité et des risques de partialité de ce futur magistrat. Cela a pu conforter M MOREAU du soutien de certains magistrats dénoncés et corrompus au sens de l'art. 432-11 du Code Pénal, cela malgré mes publications de son faux témoignage dont il a dit avoir lu la dénonciation sur Internet.

Je confirme donc mes propos de « menteur et d'ordure » à l'audience à l'encontre de Me MOREAU Gilles. Le mot ordure était entendu selon le sens du dictionnaire : « personne très méprisable »

De plus, ce faux témoignage a été sollicité après 15 jours d'analyses pour palier aux incohérences des dépositions de Me JOURNAULT du Cabinet Prud'Homme, de l'agent de sécurité MASCIAVE écrites le jour même, cela, en contradiction avec nos six dépositions de personnes sans possibilités de concertation.

Soyez assurer, que les nombreuses preuves que je possède et que pour l'essentiel, vous avez en mains, me serviront à faire sanctionner tous les corrompus impliqués dans cette affaire, au nom de Marianne comme l'a répété M. DESCOURS, y compris le nombre important de magistrats impliqués dans ce scandale.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le Procureur, Mesdames et Messieurs, mes respectueuses salutations.

Copie jointe, pour l'accès aux liens ci-dessous, de la 1 ère page d'interrogation avec Google par les mots « nafir gouillon » :
http://www.trafic-justice.com/SITENE14/bottasui/APPEL/bottamen.html
http://www.victime-ripou.com/appelcwik/conclu19septp11.htm
http://trafic.justice.free.fr/requins/verdict9jan.htm
http:// www.victime-ripou.com/appelcwik/plaintecoups/conclu10oct200711.htm

Copies à : M. DESCOURS, M Jean-François Thony Directeur de l'Ecole Nationale de la Magistrature (RA 1A 002 125 0757 1)

NB : En raison d'entraves à la manifestation de la vérité réitérées par certains magistrats, cette lettre sera aussi publiée sur mes sites Internet. Toutefois, je laisserai à MM les juges un délai de 2 semaines pour répondre s'ils souhaitent un délai supplémentaire pour mener une quelconque instruction sur les faux témoins de CWIKOWSKI.

Ce n'est qu'un élément de plus qui confirme que l'on est en présence d'un important réseau affairistes mafieux.