User-agent: Mediapartners-Google* Disallow: CONFIRMATION DES 4 JUGES CORROMPUS CHAUVIN Jean-Yves, BRUN Catherine, SIMOND Françoise PICCOT Françoise p1

Accueil VIDEO Plainte  Jugement du Goulag En Bref      L'arrêt précédent CASSATION (PUB)

Comme dans l'affaire OUTREAU, lorsqu'un magistrat dérape, tous suivent aveuglément pour protéger le confrère.

Cet arrêt du 25 sept 2008, permettra de prouver que les juges CHAUVIN Jean-Yves, BRUN Catherine, SIMOND Françoise, PICCOT Françoise doivent être poursuivis pour CORRUPTION, FAUX, USAGE DE FAUX, ABUS DE POUVOIR, DENI DE JUSTICE, OBSTACLE A LA MANIFESTATION DE LA VERITE...
Mettre en retraite les magistrats qui dérapent ne règle rien. Seule la prison ferme permettra d'éliminer ces réseaux affairistes mafieux qui partout en France gangrènent nos institutions.

Cet arrêt concernant l'audience du 3 juillet, n'est que du Bla Bla Bla pour contourner nos preuves des falsifications des documents et des faux témoins destinés à protéger un commissaire de police révoqué CWIKOWSKI condamné pour faux en écriture privée, corruption active, mais, qui a le privilège de protections pour avoir revendu aux ordres de certains francs-maçons 20.000 fichiers de la police. Sa condamnation symbolique à 3 % du butin encaissé (600.000 €) confirme cela, et, il se permet de rouer de coups la partie civile en sortie d'audience qui dénonce.

Pages : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17 Reste la cassation qui n'examine pas les faits ?


Pages : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17 Reste la cassation qui n'examine pas les faits ?